· · ·

Nécropole de Varna

Des hommes ont légué à la postérité un site archéologique prestigieux – la nécropole chalcolithique de Varna, sur le littoral de la mer Noire.

La nécropole de Varna est un groupement de nombreuses tombes dans la ville de Varna à l’est de la Bulgarie, au bord de la Mer Noire.

Ce cimetière contient les objets d’or les plus anciens jamais découverts à ce jour datés entre 4600 et 4200 ans avant J-C.

Les archéologues y ont mis au jour un grand nombre de tombeaux de la fin du 4ème millénaire avant J-C, qui ont livré des centaines d’objets en or, allant des perles minuscules à des bracelets qui pèsent de 200 à 300 grammes.

Cette trouvaille est d’autant plus passionnante que deux des tombeaux contenaient des sceptres d’or symboles de pouvoir légitime, signes manifestes d’une tradition déjà établie.

L’organisation sociale de cette partie de l’Europe du sud-est avait atteint un degré de complexité inhabituel à une si haute époque.

Cette énigme s’explique probablement par les gisements de cuivre exploités alors dans cette région et qui ont dû donner lieu à des échanges assez intenses avec plusieurs pays de l’Asie toute proche.

Le commerce serait donc à la base de la prospérité des mineurs qui enfouissaient des merveilles d’or, avec leurs morts et dans lesquels les savants s’accordent aujourd’hui à reconnaître les ancêtres des Thraces.

A lire également