· ·

Taxis

Le taxi est devenu un mode de transport tellement courant en Bulgarie que bien des Bulgares le préfèrent aux transports en commun, surtout à Sofia.

En Bulgarie, vous trouverez des taxis dans toutes les grandes villes du pays.

Les taxis sont reconnaissables à leur peinture en jaune.

Un taxi affiche sur son par-brise trois voyants – rouge, orange et vert.

Le rouge signifie que la voiture est actuellement en service, le orange que le taxi est sur sa route après un appel à distance de client (il ne vous prendra donc pas), le vert signifie qu’il est libre.

En Bulgarie on arrête le taxi en circulation par un geste de la main.

Ensuite il suffit juste de dire votre adresse sinon vous trouverez les taxis rangés en file d’attente sur des emplacements qui leur sont réservés ou bien circulant librement à la recherche de clients.

Dans un taxi bulgare il est d’usage de se mettre devant, à côté du chauffeur. Rien ne vous empêche cependant de vous placer à l’arrière.

Tout taxi est dans l’obligation d’être équipé d’un appareil tarifaire électronique délivrant un ticket de caisse sur lequel figure la distance parcourue, le prix par kilomètre, le prix par temps de stationnement, le informations fiscales et de contact de la compagnie du taxi.

Le conducteur est obligé de vous délivrer le ticket de caisse.

Sur le tableau de bord de tout taxi vous verrez les cartes professionnelles des chauffeurs autorisés à conduire ce taxi (maximum 2).

Comme en France, la ceinture est obligatoire.

Cela coûte vraiment peu d’argent de se faire conduire en taxi.

Deux types de tarifs s’appliquent – de jour et de nuit.

Le kilomètre parcouru en journée est facturé environ 25 centimes d’euros, la nuit le tarif monte à 45, 50, 60 centimes.

Le tarif de stationnement est d’environ 8 centimes.

On traverse par exemple tout le centre de Sofia pour un maximum de 30 Leva.

Les compagnies de Taxis en Bulgarie

Si vous voulez figurez ici merci de nous contacter par mail contact@all-bulgaria.com

A lire également

Laisser un commentaire